Master Juriste des Collectivités Territoriales

Bac+5

Taux de réussite : 100%

Les collectivités territoriales recherchent des juristes qualifiés chargés d’assurer la maîtrise du risque juridique inhérent à l’extension de leurs domaines de compétences ; les cabinets d’avocats recherchent des spécialistes d’un droit local devenu en quelques années une source majeure du contentieux ; les partenaires locaux, publics comme privés (établissements publics, centres hospitaliers, SEM, entreprises…), recherchent des collaborateurs capables de faire le lien avec les collectivités. Les débouchés se situent donc aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public.

A partir de la rentrée de septembre 2018, la formation délivrée dans le cadre du Master 2 Juriste des Collectivités Territoriales (JCT) pourra également (mais pas seulement) être suivie par la voie de l’alternance, soit par la voie d’un contrat de professionnalisation, soit par celle d’un contrat d’apprentissage.

Durant les semaines universitaires, les étudiants suivront les cours du mercredi au vendredi, et seront en structures professionnelles du lundi au mardi.

 

Débouchés :

Le suivi et l’analyse de la carrière des diplômés du master JCT témoigne d’un important taux de placement, lequel est assez rapide puisque la plupart des diplômés ont un emploi en rapport avec la formation dès la première année et que le taux de placement est de 91% lors de l’enquête réalisée deux ans après.

Les débouchés privilégiés sont ceux, naturels, au sein de collectivités territoriales et groupements, à des niveaux très variés, de rédacteur territorial à attaché territorial, par contrat ou par concours, t pour des fonctions également diverses, de chargé de mission, chef de service, à directeur général des services (DGS), voire directeur de cabinet. D’autres diplômés ont fait le choix d’exercer dans des structures connexes ou comparables, en administration centrale ou déconcentrée (dans le cadre du concours des IRA) ainsi que dans la fonction publique hospitalière, ou encore dans des entreprises (notamment SEM) en rapport avec les collectivités.

 

Modalités d’accès :

Prérequis :
Ne peuvent intégrer la formation par alternance que les étudiants disposant d’un contrat d’apprentissage ou d’un contrat de professionnalisation d’au moins un an couvrant la période de formation universitaire.

Diplômes ou niveau exigés :
1ère année Master Droit et A.E.S., mention droit public, ou autres formations françaises ou étrangères semblables, et toutes personnes justifiant de titres universitaires ou d’acquis professionnels équivalents (VAE) afin de favoriser un brassage fructueux des expériences. Afin de conserver la qualité des enseignements et l’intérêt des interventions professionnelles, les effectifs sont compris entre 15 et 20 étudiants.

Mode de sélection :
Sélection sur dossier et entretien éventuel  Peuvent être organisées deux campagnes de recrutement, l’une à la fin du mois de juin, l’autre au début du mois de septembre, ce qui permet de pouvoir accueillir, dans la limite des places disponibles, des personnes concernées par les examens de 2ème session, ainsi que celles ayant obtenu tardivement un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Cette seconde campagne reste toutefois éventuelle, selon les résultats du premier recrutement. Le calendrier exact peut varier selon les années. Toutefois, dans les grandes lignes, les périodes à retenir sont les suivantes :  – Retrait des dossiers en avril – mai ; – Dépôt des dossiers au début du mois de juin pour la première campagne de recrutement ;  – Sélection sur dossier durant le mois de juin ; – Audition des candidats retenus sur dossier : dernière semaine de juin ; – Dépôt des dossiers avant le 1er septembre au plus tard pour une éventuelle seconde campagne de recrutement ; – Sélection sur dossier et auditions des candidats : 1ère semaine de septembre.

Selon les structures professionnelles d’accueil, le recrutement pour le contrat d’alternance peut se faire soit en relation directe entre l’apprenti et la structure (il y a donc dans ce cas-là deux procédure de sélection parallèle), soit de manière commune avec le recrutement universitaire (le jury de recrutement étant alors enrichi d’un représentant des structures intéressés).

Sélection par validation d’acquis ou équivalence de diplôme :
– en formation initiale : s’adresser à la scolarité organisatrice de la formation – en formation continue : s’adresser au service de formation continue de l’université

 

 

En savoir plus

Lien vers la fiche diplôme

Lien vers la fiche filière

Lien vers la fiche RNCP

Lien vers la fiche calendrier

Lien vers la fiche de présentation de la formation

 

Contact  :

Amelie GHIRADI
Chargée d’ingénierie de formation- SEFCA
03 80 39 37 71 
amelie.ghirardi@u-bourgogne.fr

Philippe Juen (Directeur du diplôme) : philippe.juen@u-bourgogne.fr
Secrétariat pédagogique : IST@u-bourgogne.fr


Responsable pédagogique : Philippe JUEN


UFR DROIT ET SCIENCES ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE 4 Boulevard Gabriel, 21000 Dijon, France 03 80 39 56 00 http://ufr-dsep.u-bourgogne.fr
x